Des artisans de paix

PM 294 logo Défendre pacifiquement les droits humains - Éduquer à la paix dès le plus jeune âge - La fondation la plus solide pour construire la paix est l’amour fraternel. (Présence Mariste n°294, janvier 2018)

« Le mystère de la paix tient à la qualité et à la profondeur des liens qu’on tisse avec ceux dont on a le plus peur » (John Paul Lederach). 1er et 2 juillet 2017, à Saillans dans la Drôme, week-end « Transformation sociale et citoyenneté » organisé par le CCFD-TS : j’y ai beaucoup entendu parler de relations non violentes.
L'amour pour seule arme contre la violence
L’amour pour seule arme contre la violence
Défendre pacifiquement les droits humains

Deux partenaires du CCFD-TS ont témoigné de leurs actions pour une résolution non violente des conflits.
Alberto Solis est le président de Serapaz, association mexicaine qui lutte pour la paix et la transformation positive des conflits sociaux dans un pays confronté depuis dix ans à une augmentation sans précédent du nombre de cas de violences et du taux d’impunité.
En 2007, les paysans du Tamil Nadu se lancent dans une succession de procédures pacifiques pour reprendre leurs terres confisquées (pétitions, actions en justice, grève de la faim, boycott des élections …).
Nicolas Chinnappan, coordinateur de mouvements sociaux, a affirmé la volonté de son association de ne pas céder à la colère que provoque une telle injustice ; pour lui, il est primordial de ne pas recourir à la violence.

Éduquer à la paix dès le plus jeune âge

Le MAN, Mouvement pour une Alternative Non violente, est une association qui cherche à promouvoir la non-violence dans la vie quotidienne.
J’ai rencontré une bénévole du MAN qui intervient dans les écoles primaires de Romans et de ses environs : pour elle, les enfants sont très sensibles à la problématique de la paix et donc particulièrement ouverts à l’éducation aux relations non-violentes. Elle constate que ses interventions portent des fruits à court terme et elle aimerait que cet apprentissage à la discussion et à la négociation soit poursuivi tout au long du cursus scolaire.

Plus forte qu’une armée

L’Intervention civile de paix, L’ICP, est un collectif d’associations dont l’objectif est de contribuer au maintien ou au retour de la paix par la présence de salariés dont la mission est de permettre aux antagonistes de trouver des alternatives à la violence et de renouer des relations. L’ICP intervient seulement à la demande des populations concernées. L’ICP sait que les interventions militaires sont parfois incontournables. Mais il est convaincu que son action est plus efficace dans la durée et bien moins onéreuse.

Eduquer la paix dès le plus jeune âge
Eduquer la paix dès le plus jeune âge
L’amour pour seule arme contre la violence

J’ai retenu ces propos tenus par deux jeunes, le frère et le cousin des deux garçons sauvagement assassinés lors d’un règlement de compte tragique à Échirolles (Isère) :
« Nous, ce qu’on doit faire auprès des jeunes, face à la violence dans les cités, c’est créer de l’amour ».

Par ces quelques mots, ils nous ont rappelé que la fondation la plus solide pour construire la paix est l’amour fraternel. Voilà des témoignages qui donnent envie d’être à notre tour un artisan de paix !

Marie Agnès REYNAUD
(Publié dans « Présence Mariste » n°294, janvier 2018)