« Notre Père » du footballeur

Sport et prière ne sont pas incompatibles !

Engagé dans l’organisation du « Mondial »,
l’abbé Georges BOYER, curé de Cazères-sur-Garonne,
actualise la prière
comme le faisaient les psalmistes de la Bible.

Avec ceux qui aiment le ballon rond
et ceux qui ne l’aiment pas.

Dieu Père, notre Père du ciel et de la terre
Cette terre, tu l’as créée ronde comme un ballon !
Que Ton nom soit sanctifié pour tous les joueurs
et spectateurs de chez nous et d’autres peuples !

Que Ton règne de joie, d’accueil, d’amitié,
de paix, de justice sociale,
de fraternité universelle entre races, cultures, arrive !

Que Ta volonté soit fête,
faite d’amour et d’espérance !

Comme Jésus, Ton fils bien-aimé,
a su nous montrer le chemin,
donne-nous un esprit sportif.

Par Ton Esprit Saint, Tu nous rassembles,
tu nous veux unis,
aide-nous à respecter les adversaires,
à accepter la défaite.

Et, si on est vainqueur, à féliciter les perdants
par des poignées de mains.

Pardonne-nous nos tricheries,
nos vacheries, nos défaillances,
nos attitudes violentes, nos paroles blessantes,
nos rejets des autres, nos découragements.

Comme nous pardonnons à ceux qui se sont
moqués de nous,
qui ne nous font pas confiance, pardonne ceux
qui nous ont taclés.

Ne nous soumets pas à la tentation de dominer les autres,
d’écraser les autres, de jouer trop personnel
pour nous mettre en valeur.

Mais délivre-nous du Mal.

Georges BOYER
(publié dans Présence Mariste n° 256, juin 2008)

Vos témoignages

  • Charles 13 juillet 2014 11:45

    Bravo pour tout ce que vous avez fait pour nous. Merci pour la joie que vous nous apportez chaque dimanche. Vous etes vraiment un pretre tout terrain, un pretre du cœur ! Un grand merci de nous avoir fait redecouvrir l’essentiel.

  • Guy Gilbert 18 décembre 2011 13:42

    Georges,

    Super ton Notre Père

    Bon Noël !

    Ton frère

    Guy Gilbert