Guatemala : Frère Moisès CISNEROS

En 1990, il devient directeur de l’école gratuite de Guatemala-city. C’est là qu’il est assassiné le 29 avril 1991, à 45 ans. (« Présence Mariste » n°229, octobre 2001)

Frère Moïses est né dans la province de Léon (Espagne) le 12 août 1945. A 20 ans, il part en mission à San Salvador. Il mène de front ses études universitaires et son travail d’enseignant. Licencié en philosophie, il crée la mission mariste de Chichicastenengo auprès des indigènes au Guatemala.

En 1990, il devient directeur de l’école gratuite de Guatemala-city. C’est là qu’il est assassiné le 29 avril 1991, à 45 ans. C’est ainsi qu’il payait de sa vie son engagement total auprès des pauvres.

En effet, toute sa vie, il a été en contact avec les plus faibles. Dans le cadre de son travail social, il savait dénoncer l’injustice qui régnait dans le pays. Le Seigneur l’a appelé tandis qu’il se dévouait corps et âme pour les pauvres de Jocotalès au Guatemala.

Frère Moïses se caractérisait aussi par son amour désintéressé pour les enfants et les jeunes, à travers l’enseignement, la musique, la catéchèse et les groupes de jeunes engagés. Sa simplicité était telle que même les gens les plus pauvres se sentaient à l’aise avec lui. Lui aussi, fut vraiment un témoin de l’Evangile, dans son amour pour les autres jusqu’à donner sa vie.

(Publié dans « Présence Mariste » n°229, octobre 2001)