Afrique : région des grands lacs, 4 Frères assassinés

Sauvagement assassinés le 31 OCTOBRE 1996. Ces Frères espagnols ont donné leurs vies au service des réfugiés au Zaïre. (« Présence Mariste » n°229, octobre 2001)

Sauvagement assassinés le 31 OCTOBRE 1996. Ces Frères espagnols ont donné leurs vies au service des réfugiés au Zaïre. Le Frère BENITO Supérieur Général disait d’eux : |
« Quand ils étaient dans la possibilité de faire une action, nos Frères ont choisi de rester, avec toutes les conséquences. L’amour et la solidarité avec un peuple désespéré ont été plus forts que les dangers ou le désir prudent de sauver sa propre vie. »

MIGUEL ANGEL ISLA LUCIO

II est né en mars 1943 dans la région de Burgos. En 1955, il entre au Juvénat hispano-américain de Valladolid et après son noviciat il part en Argentine où il reste jusqu’en 1973.

Ensuite ce sera Rome, la Côte d’Ivoire et en 1995 pour répondre à un appel du Supérieur Général il est volontaire pour aller travailler dans les camps de réfugiés au Zaïre.

FERNANDO DE LA FUENTE

II est lui aussi né à Burgos en 1943, il fait sa profession religieuse en 1962 et part au Chili accomplir une œuvre importante d’éducation comme professeur et directeur de plusieurs collèges maristes des Andes.
Comme ses confrères, à la demande de son Supérieur Général, il se propose pour partir au Zaïre dès février 1996 après quelques mois en Belgique pour perfectionner sa langue française.

JULIO RODRIGUEZ JORGE

Né dans la région de Valladolid en 1956, il fait sa profession perpétuelle en 1981 et part au Zaïre à Kisangani en 1982 et à Kinshasa en 1988 et 1993.
Dès septembre 96, à sa demande, il rejoint la communauté du camp de réfugiés de Nyamirangwe où il a trouvé la mort avec ses Frères le 31 octobre 1996.

SERVANDO MAYOR GARCIA

Né en juillet 1952 dans la province de Burgos, il entre au Noviciat de Cordoue en 1970 et après ses vœux se consacre à l’enseignement et à l’éducation de la ; jeunesse. II sera supérieur de la communauté de Grenade et Conseiller provincial, chargé de la Pastorale. En 1995, il est aussi volontaire pour aller en mission au Rwanda. Il était supérieur de la communauté de Bugobe.

(Publié dans « Présence Mariste » n°229, octobre 2001)