Les traductions du Notre Père

PM 285 logo Bible de Sébastien Castellion (1555) - Bible de Lemaître de Sacy (1667) - Bible de Louis Segon (1919) - Nouveau Testament en français courant (1992) (Présence Mariste n°285, octobre 2015)

Bible de Sébastien Castellion (1555)

Vous donc priez ainsi :

Notre père
qui es aux cieux,
ton nom soit sanctifié.
Ton règne vienne.
Ta volonté soit faite
en la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui
notre pain pour nous sustenter.
Et nous quitte nos dettes,
comme nous les quittons
à nos detteurs.
Et ne nous mets pas
en tentation,
mais nous délivre
du Mauvais,
car à toi est le règne,
et la puissance et la gloire
à tout jamais.
Amen.

Bible de Lemaître de Sacy (1667)

Vous prierez donc de cette manière :

Notre Père panneau

Notre Père
qui êtes dans les cieux,
que votre nom soit sanctifié.
Que votre règne arrive.
Que votre volonté soit faite
sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd’hui
notre pain de chaque jour.
Et remettez-nous nos dettes
comme nous les remettons
à ceux qui nous les doivent.
Et ne nous abandonnez point
à la tentation ;
mais délivrez-nous
du mal.
Ainsi soit-il.

Bible de Louis Segon (1919)

Voici donc comment vous devez prier :

Notre Père
qui es aux cieux !
Que ton nom soit sanctifié ;
que ton règne vienne ;
que ta volonté soit faite
sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui
notre pain quotidien ;
pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons
à ceux qui nous ont offensés ;
ne nous induis pas
en tentation
mais délivre-nous du malin.
Car c’est à toi qu’appartiennent,
dans tous les siècles,
le règne, la puissance et la gloire.
Amen !

Nouveau Testament en français courant (1992)

Voici comment vous devez prier :

Notre Père
qui es dans les cieux,
que chacun reconnaisse que tu es le Dieu saint,
que ton règne vienne ;
que chacun sur la terre fasse ta volonté
comme elle est faite dans le ciel.
Donne-nous aujourd’hui le pain nécessaire.
Pardonne-nous nos torts,
comme nous pardonnons nous aussi
à ceux qui nous ont fait du tort.
Et ne nous expose pas à la tentation,
mais délivre-nous du Mauvais.
Car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire,
pour toujours.
Amen.

(Publié dans « Présence Mariste » n°285, octobre 2015)