Espagne : C. M. S. : Centre mariste scout en Catalogne

En Catalogne : une association d’enfants et de jeunes scouts à coloration mariste.

Ce fut en octobre 1978 que vit le jour ce mouvement de la vie mariste en Catalogne. Il s’agit d’une association d’enfants et de jeunes scouts à coloration mariste. Pour quelles raisons ? Les frères maristes découvrent, dans les années 1960, que les camps d’été en montagne constituent un grand atout pour la formation et que cela vaut la peine de miser sur de telles expériences.

Mais c’est dans les années soixante-dix que voient le jour les groupes de montagne dans différents établissements. Ils organisent des activités les week-ends : marches en montagne, sorties, excursions… La nature, l’effort, le groupe, la spiritualité, tels sont les axes que certains frères maristes développent au sein des différents groupes. Et de se demander tout naturellement s’il ne faudrait pas donner une identité à cet itinéraire particulier ? C’est donc la méthodologie de Bade-Powell qui est choisie.

Scoutisme à coloration mariste

Il est décidé de créer une association scoute à partir des valeurs maristes. Malgré une forte tradition scoute catholique en Catalogne, on préfère ne pas se rattacher à ce mouvement, étant donné que les frères tenaient à sauvegarder un style éducatif propre et une identité chrétienne, en référence à Marcellin Champagnat - bon connaisseur de la montagne !

Le C.M.S. vient d’être créé.

Le mouvement s’étendra rapidement à tous les établissements maristes catalans. Secondés par les frères, de grands jeunes deviennent moniteurs dans les différentes branches. Le mouvement, fort de neuf groupes en Catalogne, se structure autour de l’école mariste. C’est la Pastorale scolaire qui coordonne ces activités, intégrées dans la marche globale des établissements. Les garçons et les filles qui font partie des groupes viennent surtout des établissements maristes, mais aussi d’autres centres éducatifs, les groupes restant ouverts à la ville.

Il y a un comité de direction choisi par les moniteurs, avec un assesseur qui représente l’Institution mariste. L’ « Escola Mirall » (formation des moniteurs) et l’équipe de Pastorale du « Service des Œuvres Maristes » accompagnent le mouvement, spécialement pour la préparation et la formation des moniteurs (aspects pédagogique, de foi et mariste).

Les activités se développent à deux niveaux :

- Local : activités hebdomadaires dans l’établissement et/ou le « cau » (lieu de réunion) et sorties par branche ou de tout le groupe,
- Inter associations : différentes « Pâques » par branche, en Semaine Sainte, rencontre générale des groupes tous les deux ans et activités de formation des moniteurs : « Azimut », « En marche » et autres…

On juge l’arbre à ses fruits

Les statistiques parlent de deux cents moniteurs et de mille trois cents scouts, de 9 à 20 ans.

Les fruits du mouvement sont évidents chez de nombreux jeunes qui deviennent solidaires et capables d’offrir des réponses alternatives dans notre société.
Les années de scoutisme mariste ouvrent des perspectives à partir de valeurs telles l’effort, le service, la foi, l’amour du pays et de la nature.
Un projet bien actuel dans la vie mariste de la Province de l’Hermitage.

Frère Valerià SIMON

(Publié dans Présence Mariste n°247, avril 2006)