n° 291 Le politique, ça vous branche ?

PM 290 logo

Ce qui manque le plus aujourd’hui ce sont des visionnaires. Nous en avons eu au cours de notre histoire. Mais n’attendons pas tout d’hommes ou de femmes providentiels. (Présence Mariste n°291, avril 2017)

PM 290 logo

Le cours d’ECJS inculque aux jeunes les normes, les valeurs et les outils pour devenir des citoyens au regard de la définition donnée dans les programmes d’ECJS (Présence Mariste n°291, avril 2017)

PM 290 logo

Il est difficile de le sensibiliser sans l’influencer, mais l’opinion des parents est une base qui permettra à l’enfant une réflexion ultérieure - Les élections des délégués constituent un moment fort dans l’apprentissage à la vie politique. (Présence Mariste n°291, avril 2017)

PM 290 logo

Redonner ses lettres de noblesse à la politique : partout en France des initiatives se multiplient pour reprendre la main sur la gestion du lieu de vie - Tout ne vient pas d’en haut ! (Présence Mariste n°291, avril 2017)

PM 290 logo

L’individu moderne est dépossédé de lui-même par les médias - Deux Llvres à lire, pour être plus conscient de ce qui nous arrive ! (Présence Mariste n°291, avril 2017)

PM 290 logo

Aujourd’hui, les 28 plus grandes banques mondiales contrôlent l’ensemble de l’économie mondiale. Pour chaque citoyen que nous sommes, n’avons-nous qu’à nous déclarer impuissants ? (Présence Mariste n°291, avril 2017)

PM 290 logo

Les évêques nous rappellent que les catholiques ne peuvent se désintéresser de ce qui touche à la vie en société, la dignité et l’avenir de l’homme. Ils nous invitent à prendre part aux débats politiques. (Présence Mariste n°291, avril 2017)

PM 290 logo

Où est alors l’intérêt général ? Qui le définit ? Quelle est la place de l’homme ? Est-il une fin ou un moyen ? Quelle culture nos successeurs retiendront-ils de notre époque ? (Présence Mariste n°291, avril 2017)

Et voilà qu’une fois encore, on nous demande d’aller aux urnes… Cette année encore ? on nous annonce un taux d’abstention dépassant tous les records ! Alors que, nous le savons bien, le droit de vote a été une acquisition de nos prédécesseurs, ardue et pleine de risques …. Pourquoi le politique (...)

Revenir en haut