Chemin marial

F. Jean Pierre Destombes Dans notre Église, les vocations sont diverses. Les congrégations reflètent avec leur charisme propre un aspect du visage de Jésus-Christ, une couleur de l’Évangile. Nous revendiquons souvent pour notre congrégation le caractère marial et nous rêvons même que toute (...)

PM 303 logo 42x60

Article de la rubrique Chemin marial

Durant les nombreuses années passées à ND de l’Hermitage, combien de fois ai-je eu l’occasion de méditer avec des groupes de jeunes ou d’adultes devant cette fresque ! Celle-ci est facile à déchiffrer et nous ramène à la scène de Cana. Marie est là pour la noce d’un jeune couple. Il y a du monde. Et Jésus (...)

Marie, tu as été la première à chanter la gloire de Dieu dans ton Magnificat. Dieu a fait pour toi de grandes choses. Par Toi, l’impossible est devenu possible. Déjà dans l’histoire du peuple de Dieu, une autre Marie, la sœur de Moïse avait chanté et dansé le jour de la première Pâque, lors du passage (...)

Pierre Claverie disait que chacun devrait avoir un ami musulman. J‘ ai eu droit à ce cadeau. Mohamed est venu à L’Hermitage pour une session. Non-voyant, je fus son pilote pour gagner sa chambre. Un an après, il me téléphonait et nous avons commencé un dialogue. Mohamed est devenu un ami. Nous savons que nos chemins sont différents ! Mais nous sommes sûrs que nous allons vers la même source. Nos différences partagées sont une richesse. Mohamed n’est pas un musulman ami mais un ami qui est musulman ! Je me suis permis de l’interviewer sur Marie.

PM 302 C1 logo 42x59

Marie nous invite à passer de l’émerveillement du don reçu à l’engagement pour le bonheur de Dieu et des autres. Il nous est demandé tout simplement d’être des contemplatifs et des missionnaires. (Présence Mariste n°302, janvier 2020)

PM304 logo 42x60

« Marcellin Champagnat voulait que les frères saisissent toutes les occasions de parler aux enfants de Marie, que souvent il leur fasse des instructions spéciales sur ce sujet (Présence Mariste n°304, juillet 2020)

Michel Morel

Enfant et adolescent, j’avais quelques difficultés avec le chapelet. Cette répétition m’agaçait un peu. Et puis un jour on me fit découvrir que le chapelet était un boulevard pour cheminer avec Marie dans les pages de l’Évangile. Je m’étonnais aussi en pensant que Marie disait le chapelet avec Bernadette. Bien sûr puisqu’elle nous conduit à Jésus.

Alors quand je dis le chapelet, Marie me donne la main pour me conduire à Jésus. Notre devise mariste donnée par Marcellin prend alors tout son sens :

Tout à Jésus par Marie !

Et je revois en esprit tous ces frères que je voyais chapelet à la main, dans les couloirs, sur les cours de récréation, dans les maisons de retraite, égrenant leur chapelet. Je repense aussi à nos frères qui en fabriquaient des centaines et des centaines pour les donner à qui en voulait et au-delà dans nos missions. Beau témoignage de foi. Messagers de la Bonne Nouvelle à leur manière. Plutôt que de faire des discours, je vous confie ce joli texte de Charles Péguy, un poète qui dit mieux que personne les fruits de la prière mariale du chapelet.

F. Jean-Pierre Destombes

A partir de ce n° 301, nous commençons une nouvelle rubrique intitulée CHEMIN MARIAL. Elle sera placée à la page 8 et elle remplace de la rubrique VOCATIONS que nous avions auparavant.

Revenir en haut