Naissance de Présence Mariste avec F. Paul Boyat

Logo 182 Alors que la revue « Voyages et Missions » existe depuis 1952, le F. Paul en devient le directeur en 1977. C’est avec lui que ce magazine change de nom à partir d’octobre 1978, pour s’appeler « Présence Mariste ». (Présence Mariste n°282, janvier 2015)

F Paul Boyat
F Paul Boyat

La rubrique « Nos défunts », de la p. 28, signale le décès de F. Paul Boyat. Parce qu’il a joué un rôle de tout premier plan pour notre revue, cette page donne un peu plus de détails sur son parcours.

Natif de Manziat (Ain) en bordure de la Saône en 1940, Paul fait ses années de formation initiale essentiellement à Saint-Genis-Laval. Puis il entre dans une carrière d’enseignant pendant une dizaine d’années. Il se passionne surtout pour des camps de vacances avec des jeunes, pour la catéchèse et pour l’animation liturgique. En 1989, le F. Provincial lui confie la responsabilité de la communauté de Frères aînés de Saint-Genis-Laval dont il devient le supérieur. Il assume cette même responsabilité à Varennes-sur-Allier. De retour à Saint-Genis en 2010, c’est là que la maladie l’atteint en janvier 2013 et va le rendre de plus en plus dépendant.

Dernière couverture de « Voyages et Missions »
Dernière couverture de « Voyages et Missions »

Alors que la revue Voyages et Missions existe depuis 1952, le F. Paul en devient le directeur en 1977. C’est avec lui que ce magazine change de nom à partir d’octobre 1978, pour s’appeler Présence Mariste. Dans son éditorial, Paul rappelle que ce magazine n’a pas de but lucratif, mais uniquement apostolique. C’est aussi tout un programme de vie pour chacun d’entre nous. C’est parce que nous voulons être disponibles et dociles dans les mains de Dieu que nous nous référons constamment à Marie. Et il souhaite longue vie à Présence Mariste !

Première couverture de « Présence Mariste »
Première couverture de « Présence Mariste »

Eh bien, Paul, tu as commencé ce magazine en 1978 et 36 ans après, il continue sa route vaillamment ! Merci, F. Paul, pour tout ce que tu as donné pour le faire exister. Le Comité de rédaction actuel t’exprime toute sa reconnaissance.

F. Jean Ronzon
(Publié dans « Présence Mariste » n°282, janvier 2015)