Vie du réseau mariste

PM 288 logo Outre l’agrandissement du réseau, sous l’impulsion du secrétariat à la mission de la Province, l’une des principales priorités de l’Association Marcellin Champagnat est de développer, dans les établissements, le sentiment d’appartenance au réseau mariste (Présence Mariste n°288, juillet 2016)

Christophe Schietse
Christophe Schietse

Depuis septembre 2012 et le démarrage de l’Association Marcellin Champagnat (AMC), créée pour être le support juridique à la fois de la Tutelle Mariste et de l’institut de formation, voici qu’elles ont été les principales évolutions dans le réseau des établissements maristes.

Une fermeture/dévolution, quatre nouveaux établissements

Le réseau lui-même a évolué depuis la création de l’AMC. Si nous avons connu la tristesse de fermer le collège et l’internat Sainte-Marie de Chagny et de faire la dévolution de l’école au diocèse d’Autun (école qui porte désormais le nom d’école St Martin, du nom de la paroisse de Chagny), nous avons eu la joie d’accueillir deux nouveaux établissements alsaciens : l’ensemble scolaire St Jean XXIII de Mulhouse et l’Institut St Joseph de Matzenheim.
En effet, les Frères de la Doctrine Chrétienne de Matzenheim ont choisi le réseau mariste et lui ont confié la destinée de leurs deux établissements scolaires de France. Leur arrivée dans le réseau, au 1er septembre 2014 s’est déroulée avec sérénité et enthousiasme et ils participent très activement à la vie du réseau.
En septembre dernier, les écoles de Marlhes et de La Valla, deux lieux oh combien symboliques pour les maristes de Champagnat, ont réintégré le réseau. De 10 établissements et 8 700 élèves et étudiants en 2010, le réseau compte désormais plus de 10 800 élèves et étudiants et 13 établissements.

Développement du sentiment d’appartenance, travail en réseau et formation

Outre l’agrandissement du réseau, sous l’impulsion du secrétariat à la mission de la Province, l’une des principales priorités de l’Association Marcellin Champagnat est de développer, dans les établissements, le sentiment d’appartenance au réseau mariste, et au-delà, de permettre aux différents acteurs des établissements de se sentir coresponsables de la mission éducative mariste.

Ecole Champagnat de Marlhes
Ecole Champagnat de Marlhes

Dans cet optique, la tutelle tente d’impliquer de plus en plus de personnes, notamment en organisant des rencontres de différentes catégories de personnels (personnels éducatifs, chefs d’établissement, adjoints et animateurs en pastorale) mais aussi en ayant institué depuis janvier 2015 une rencontre annuelle des délégués d’élèves du réseau. Des projets communs tels que la certification des établissements à la norme ISO 9001-2008, le temps fort de la journée des droits des enfants en novembre, le prix d’innovation pédagogique vécu en province, sont autant de signes concrets qui permettent de développer ce sentiment d’appartenance.
La certification à la norme ISO 9001-2008 est en outre un moyen d’harmoniser nos pratiques mais surtout d’améliorer les services apportés par les établissements aux familles et aux jeunes.
La refonte de la formation initiale mariste et la mise en place de nouvelles formations en direction de plus d’acteurs de terrain sont également mises en œuvre et pensées pour démultiplier cette identification des personnes à la mission éducative commune reçue de notre Fondateur et de ses premiers compagnons.

Projets d’avenir, vers de nouvelles terres…

En son temps, Marcellin Champagnat a su répondre aux besoins de son temps et aux urgences éducatives et sociales de son époque. À son image, et parce que le charisme mariste est toujours moderne et actuel, nous devons répondre aux exhortations du Pape François, qui invite l’Église à aller aux périphéries de notre monde. Dans ce contexte, la tutelle mariste réfléchit sérieusement à la création, ou à l’intégration dans le réseau France, d’œuvres éducatives à caractère social, type d’œuvres qui existe déjà dans les autres pays de la Province de l’Hermitage. Nous vous tiendrons informés de toute cette vie et de tous ces projets au gré des futurs numéros de Présence Mariste

Christophe Schietse
(Publié dans « Présence Mariste » n°288, juillet 2016)