Redéfinition du rôle de la revue (1988-2017)

Présence Mariste n° 234

F. Jean DUMORTIER

La direction de Présence Mariste sera assurée par le F. Jean Dumortier jusqu’au n° 176. Le F. Antoine Vallet lui succède avec le n° 177 du 4e trimestre 1988. Il est assisté techniquement par les F. Jean Gonod et Elie Devémy. L’impression de la revue est toujours assurée par l’imprimerie du Montet, gérée par M. Rossillol. Elle est sans doute un peu plus classique. Bien des numéros adoptent des thématiques telles que : Présence Mariste en Hongrie (n° 186), en Argentine (n° 187), en Algérie (n° 189).

F. Maurice BERGERET

Le n° 190 (4e trimestre 1991) présente un bref communiqué signalant que désormais la rédaction et l’administration de la revue seront à N. D. de L’Hermitage, l’imprimerie demeurant à Saint-Genis-Laval. Ce n’est qu’à partir du n° 195 que l’imprimerie Delta de Chassieu se chargera de l’impression. Le directeur est désormais le F. Maurice BERGERET, épaulé par un comité d’une dizaine de rédacteurs et administrateurs : des Frères et deux laïcs. Melle Isabelle HERCHE a été engagée pour assurer le secrétariat technique de la revue. Le F. Henri Vignau, provincial, a rappelé et en partie redéfini les objectifs de la revue :  ? Informer sur la réalité mariste à travers le monde ;  ? Être un moyen de communication pour le Réseau des établissements scolaires maristes de la province de l’Hermitage ;  ? Être un Lieu d’échanges et de partage pour les communautés éducatives et les amis concernant l’éducation, la vie chrétienne des jeunes et les grandes questions contemporaines. Pédagogiquement la revue devient plus ou moins celle de la communauté éducative mariste et spirituellement, celle de la "famille mariste". Le F. Maurice Bergeret la dirigera durant 11 ans (1991-2002). Notons que le n° 200 (1994), marque le passage à la quadrichromie pour l’ensemble des pages de la revue. Des thèmes abordés. Par exemple : « Bien dans son corps, bien dans sa vie » ; « Quelle école pour l’Europe ? » ; « Projet éducatif mariste » ; « Enseignant, un nouveau métier ? » ou encore « Le dialogue inter-religieux ». Notons un changement technique non négligeable : à partir du n° 200 (3e trimestre 1994), les photos des pages intérieures sont en couleur.

Présence Mariste n° 190

F. Michel MOREL

Avec le n° 234 (1e trimestre 2003) la revue passe sous la direction du F. Michel Morel. Désormais la formule est bien rôdée : autour du directeur, une équipe de rédaction et des collaborateurs plus ou moins occasionnels préparent les quatre numéros annuels toujours fondés sur un thème d’actualité générale ou plus spécifiquement mariste. Depuis un certain temps l’imprimerie est l’établissement Touron à La Ricamarie. Un peu plus tard, l’imprimerie sera l’établissement Haubtmann à Andrézieux-Bouthéon. Bilan de son action : 35 numéros parus durant 8 ans et demi.

F. Jean RONZON

En octobre 2011 avec le n° 269, le F. Michel "transmet le flambeau" à son successeur le F. Jean Ronzon, tout en rappelant les objectifs de la revue : « Tisser des liens entre les établissements du Réseau et permettre aux familles de découvrir ou de mieux connaître les réalités maristes vécues en France ou à travers le monde ». La revue continue dans la lignée précédente jusqu’au n°278, où une nouvelle définition des rubriques et une nouvelle mise en page est instaurée, notamment pour la couverture.

F. André LANFREY