Protection de la planète dans notre école

PM 289 logo du numéro Avoir des cours spacieuses est précieux pour une grande école, mais pouvoir jouir de la présence de nombreux arbres abritant une multitude d’oiseaux, d’herbes et de fleurs est un luxe que nous avons à cœur de valoriser dans notre projet éducatif. (Présence Mariste n°289, oct. 2016)

« Accomplir le devoir de sauvegarder la création par de petites actions quotidiennes est très noble et il est merveilleux que l’éducation soit capable de les susciter jusqu’à en faire un style de vie : réduire la consommation d’eau, trier les déchets, planter des arbres, éteindre les lumières inutiles. Tout cela fait partie d’une créativité généreuse et digne, qui révèle le meilleur de l’être humain ». Pape François – dans l’encyclique LAUDATO SI (N° 211)
Geneviève GLANZMANN
Geneviève GLANZMANN

Quand nous avons découvert cette belle encyclique du Pape François, d’emblée nous sont revenues en mémoire toutes les initiatives prises par nos classes ces dernières années pour investir l’espace de notre École et valoriser ses parties paysagées. École de ville aux allures de campagne… telle a été souvent définie notre école par des parents venus la visiter.

Avoir des cours spacieuses est précieux pour une grande école, mais pouvoir jouir de la présence de nombreux arbres abritant une multitude d’oiseaux, d’herbes et de fleurs est un luxe que nous avons à cœur de valoriser dans notre projet éducatif.

Hôtel à insectes
Hôtel à insectes

De nombreuses initiatives pour sensibiliser nos élèves à la nature sont nées dans les classes : découverte de la nature au fil des saisons,

  • sorties nature avec la Brigade Verte du Haut Rhin,
  • découverte de l’écosystème forestier avec l’aide de la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux),
  • sensibilisation au tri sélectif et à la gestion des déchets avec le SIVOM (Syndicat Intercommunal à Vocations Multiples).

Toutes nos classes de la Maternelle au CM2 ont pu profiter de ces animations au fil des ans. Et certaines classes ont fait un pas de plus pour s’approprier ce principe de sauvegarde de la création : ainsi une classe a créé un jardin de fleurs autour du buste de Jean XXIII et une autre l’a entretenu. Ainsi sont nés les deux hôtels à insectes, installées l’un au primaire, l’autre en maternelle et est arrivé sur nos pelouses tout un troupeau de petits animaux en bois (écureuils, faons, oiseaux, hérissons qui habitent notre environnement pour la joie des yeux de tous).

« Les milieux éducatifs sont divers : l’école, la famille, les moyens de communication, la catéchèse et autres. Une bonne éducation solide, dès le plus jeune âge, sème des graines qui peuvent produire des effets tout au long d’une vie », continue le Pape François au N° 213 de LAUDATO SI.
Elève passionnée et souriante…
Elève passionnée et souriante…

Le message a été entendu par les maternelles et voilà que du côté des petites sections a été installé un poulailler : chaque matin, notre beau coq chante ! Et merveille : des mamans poules ont pondu des œufs qu’elles ont couvés et nos petits de maternelle ont vu éclore les œufs et ont assisté à l’éclosion de 8 poussins, l’un plus douillet que l’autre ! Quels effets cette éclosion de la vie, entourée des soins quotidiens, produira dans la vie des enfants ? Une approche différente du mystère de la vie, de la protection des animaux, de la vie tout simplement : nous le croyons !

La dernière réalisation de l’École a été la création d’un chemin interreligieux avec l’installation de bacs potagers et aromatiques liés aux trois religions monothéistes : des arbres symboliques tels le figuier, le palmier, l’olivier ou des plantes comme la vigne, la menthe, l’hysope… et bien d’autres ont été mises en terre avec soin par nos petits jardiniers improvisés, fiers de la beauté de leur plantation. Mais ils ont appris qu’il faut protéger ces petites plantes encore toutes chétives du soleil, de la sécheresse…

Et ce projet n’a fait que démarrer : une impulsion nouvelle sera donnée à la rentrée avec un projet PEJ (Protéger l’Environnement, j’adhère…°) avec la plantation d’une tente en saule vivant…

Jardin pédagogique
Jardin pédagogique
Laissons la conclusion au pape François au N°215 de LAUDATO SI.
« Quand quelqu’un n’apprend pas à s’arrêter pour observer et pour évaluer ce qui est beau, il n’est pas étonnant que tout devienne pour lui objet d’usage et d’abus sans scrupule. L’éducation sera inefficace et ses efforts sont vains, si elle n’essaie pas aussi de répandre un nouveau paradigme concernant l’être humain, la vie, la société et la relation avec la nature ».
Geneviève GLANZMANN École Jean XXIIIMULHOUSE
(Publié dans « Présence Mariste » n°289, oct. 2016)