Partage - vécu à l’accueil des Sans Abris à Lyon

Logo du n°281 Piotr n’avait rien, il a su donner ! Solitaire, abandonné, mais « Cœur d’or ». Il a donné l’amour, cette merveilleuse richesse Qui est en chacun de nous ! (Présence Mariste n°281, octobre 2014)

Après avoir erré dans les rues et sous de nombreux ponts.
Après beaucoup d’examens médicaux pas toujours agréables.
Après avoir reçu de nombreux et compliqués comptes rendus.
Après de multiples interrogatoires rébarbatifs et répétitifs,
Après des refus incompris et des portes souvent fermées,
Après des coups donnés et reçus.
Après … après …
 
À la porte d’Emmaüs, Piotr s’est présenté.
Au Secours Catholique, aide il a demandé.
Au resto du cœur, Coluche et ses amis il a rencontré.
Au CCAS, porte ouverte et explication il a trouvé.
À l’hôpital et la clinique, il a été amené.
À la porte des sans-abris, il a frappé.
Et là, enfin, on lui a dit : entrez !
 
Main Respiration
 
Pour tout bagage, Piotr avait un sac à dos rapiécé
Qui listait à sa façon les contrées et pays traversés.
Un des accueillis de ce soir-là
Lui demanda s’il n’aurait pas un pantalon à lui donner.
La réponse fut sans hésitation :
« Je n’ai que celui-là, prends-le, t’en as plus besoin que moi ! »
 
Piotr n’avait rien, il a su donner !
Solitaire, abandonné, mais « Cœur d’or ».
Il a donné l’amour, cette merveilleuse richesse
Qui est en chacun de nous !
F. Albert DUCREUX Vécu à l’accueil des Sans Abris à Lyon
(Publié dans « Présence Mariste » n°281, octobre 2014)